Alberthe de Rubempré

 

Alberthe de Rubempré

Ce château fut la demeure de Alberthe de Rubempré de (1830 à 1873), baronne de Montfleury en 1858.

 alberthe-de-rubempre-1.jpg

"Alberthe (1804-1873) était la fille de l'acteur Jean-François Boursault dit Boursault-Malherbe(1752-1848) fondateur du théâtre Molière (1790) directeur de l'opéra comique (1830).L'entente n'ayant pas régné avec son mari, le Baron de Rubempré, la séparation de corps fut très rapide (avant 1830).Dès cette époque, on prête à Alberthe de nombreux amants. Son petit cousin, le peintre romantique et orientaliste Eugène Delacroix (1798-1803, la Barque de Dante, la prise de Constantinople, etc.)

C'est probablement lui qui la présenta à son ami le grand écrivain Stendhal (1783- 1842).L'auteur de la "Chartreuse de Parme" eut pour Alberthe ("Mme Azur") une passion aussi violente que brève (1829).
Dans son roman "Le Rouge et le Noir", il campera sous le nom de Rubempré, une vieille dévote dont le clergé attend la mort pour récupérer ses robes brochées d'or.

A cette période se situe une liaison passagère avec Prosper Mérimée (1830-1870) le romancier de Colomba, Carmen, etc. avec le Baron Adolphe de Mareste, leur ami commun,les choses allaient durer et la liaison s'éterniser.Alberthe peignait, gravait et s'adonnait au spiritisme ; elle possédait une maison à Saint Germain et fréquentait assidûment le Théâtre Italien et les scènes Parisiennes.Alberthe moura à Nice le 21 octobre 1873 ."